Expertise 09.03.23

Bien gérer sa trésorerie d’entreprise

Un excédent de trésorerie peut-être le signe de bonne santé financière d’une entreprise. Investir son excédent de trésorerie permet de créer de la valeur. Les opportunités sont nombreuses et peuvent répondre à différents objectifs ou besoins :  

  • Bénéficier d’une rémunération 
  • Disposer d’une épargne de précaution
  • Anticiper un investissement futur 

Qu’est-ce qu’un excédent de trésorerie et pourquoi l’investir

L’excédent de trésorerie témoigne généralement de la bonne santé financière d’une entreprise. Une trésorerie est excédentaire lorsqu’une entreprise dispose de liquidités excédentaires par rapport à ses besoins de financement et qu’elle est en mesure de couvrir son besoin en fonds de roulement. Il est communément admis qu’un excédent de trésorerie doit être placé plutôt que maintenu sur un compte courant. Ainsi, en plaçant votre trésorerie vous évitez notamment la dépréciation engendrée par l’inflation et/ou faites fructifier votre placement dans la perspective d’un investissement futur. 

Avant de placer votre excédent, il est important de définir l’horizon de placement (à court, moyen ou long terme) qui dépendra de l’utilisation que vous faites de vos disponibilités, mais également le niveau de risque acceptable. 

Un environnement économique désormais favorable aux investissements en OPC monétaires 

En raison de l’inflation très élevée en Europe, la Banque Centrale Européenne a augmenté ses taux de manière assez significative. Les fonds monétaires, dont l’objectif est de surperformer l’indice €STR (qui représente le taux moyen auquel les banques échangent des liquidités), sont très dépendants du taux de dépôt de la Banque Centrale Européenne. 

Avec les diverses hausses de la Banque Centrale Européenne déjà intervenues, les rendements des fonds monétaires (OPC et SICAV) redeviennent favorables aux investisseurs qui peuvent d’ores et déjà investir leur trésorerie à des niveaux de taux de rendements actuariels positifs après près de 8 ans en territoire négatif 1

Sur les marchés financiers : diversifier c’est la clef  

Que ce soit à court, moyen ou long terme, ce qui assurera la performance des placements de la trésorerie, c’est avant tout la diversification. Pas tous les œufs dans le même panier ! C’est une façon d’augmenter la rentabilité mais également de réduire le risque global de son portefeuille de placements. Il est donc important de combiner plusieurs options de placements, avec des objectifs de rentabilité dans le temps eux-mêmes diversifiés.  

Quelques exemples fonction de l’horizon de placement et de la typologie de placement : 


Placement de la trésorerie à court terme (de quelques mois à deux ans) 

  • Fonds monétaires au jour le jour ou « cash equivalent » pour la trésorerie quotidienne 
  • Fonds monétaire court terme (de 3 à 6 mois max) 
  • Fonds obligataires à court terme 
  • Eventuellement comptes à terme et certificats de dépôts 

Placement de la trésorerie à moyen terme (de 2 à 5 ans)  

  • Fonds obligataires de maturités intermédiaires 
  • Fonds obligataires à échéance (Hold to Maturity) ou EMTN 

Placement de la trésorerie à long terme (5 ans ou +)  

  • Fonds actions et fonds de performance absolue actions. 
  • Fonds obligataire de maturités plus longues 
  • Des fonds à formule ou produits structurés 

Garder un œil sur sa trésorerie 

Au même titre qu’un particulier définit sa stratégie patrimoniale, une entreprise se doit de structurer sa trésorerie, afin d’éviter qu’elle ne s’appauvrisse du fait de rendement inférieur à l’inflation, mais aussi et surtout qu’elle puisse bénéficier d’un rendement positif lui permettant ainsi d’optimiser ses excédents selon ses objectifs et son horizon de placement.  

De nombreux conseillers peuvent également vous accompagner, y compris vos partenaires bancaires qui disposent de spécialistes capables de vous orienter dans vos choix d’investissements. 


  1. Source : Banque de France au 18.08.2023 https://www.banque-france.fr/statistiques/epargne-et-comptes-nationaux-financiers/les-autres-formes-depargne-opc-organismes-de-placement-collectifs-et-assurances/performance-des-opc   ↩︎

Sources :  

Partager l'article

Autres articles

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies et autres traceurs qui nous permettent de mesurer l’audience du site.

Vous pouvez vous opposer à l’utilisation de ces Cookies en cliquant ici.

OK En savoir plus

Restez informés de nos dernières actualités
Suivez-nous sur les réseaux sociaux