Expertise 01.07.21

Quelle allocation pour les prochains mois ?

Pierre Barral, Directeur de la gestion flexible chez Natixis Investment Managers Solutions.

Pour les prochains mois, nous maintenons une approche résolument constructive, notamment sur les marchés d’actions, et sur le risque en général. L’Europe devrait connaître un important rebond, peut-être même davantage que les Etats-Unis. En revanche, le marché obligataire semble moins attractif.  

Un fort rebond des marchés européens et américains sont à prévoir 

Nous maintenons une surpondération sur l’ensemble de la classe actions de nos portefeuilles, avec en particulier une surpondération sur la zone européenne. En effet, l’Europe semble toujours profiter de très bons fondamentaux, si son rattrapage est d’ores et déjà en cours, il devrait se poursuivre sur les prochains mois. Nous restons légèrement surpondérés sur les Etats-Unis, où un important rebond pourrait avoir lieu ces prochains mois, comme l’a anticipé la Fed qui maintient son soutien monétaire malgré une inflation à 5 % au mois de mai.  

Nous avons également fait le choix de conserver un positionnement sur les marchés émergents, tout en restant encore timidement présents sur cette zone. Il nous semble que la situation est en train de s’améliorer quelque peu et nous reviendrons probablement d’ici deux ou trois mois sur certains pays émergents. C’est notamment le cas du Mexique, que nous pensons être en mesure de pouvoir profiter notamment de la reprise aux Etats-Unis.  

Une présence prudente sur le marché des taux  

Sur le marché des taux, nous sommes en revanche toujours sous pondérés. Évidemment, dans le contexte de remontée des taux que nous connaissons depuis plusieurs mois maintenant, nous sommes rassurés par le fait que les taux ne remontent pas trop vite. Nous maintenons donc des durations inférieures à celles de nos indices de référence, notamment sur les catégories des obligations souveraines.   

Nous restons constructifs, en revanche, sur l’investissement grade, sur lesquels nous conservons des positions avec mesure. Nous restons encore en dehors de la catégorie high yield, dont les rendements aujourd’hui ne nous paraissent plus suffisamment importants pour payer le risque.  

Sur le marché des changes, l’Euro reprend du poids 

Sur le marché des changes, et notamment sur le dollar face à l’euro, nous envisageons de reprendre une couverture progressivement sur le dollar. Nous pensons que même s’il avait bien progressé ces derniers temps, le dollar devrait finalement reprendre le chemin de la baisse.   

Nous pensons en effet que l’euro devrait continuer sur sa lancée de moyen terme. Il a performé depuis quelques semaines/mois et ce mouvement devrait pouvoir perdurer. Nous envisageons en effet de renforcer nos couvertures dollar contre l’euro, notamment dans nos portefeuilles.  

Propos recueillis entre le 3 et le 4 juin 2021. 

Les perspectives mentionnées sur ce site sont susceptibles d’évolution et ne constituent pas un engagement ou une garantie de la part de Natixis Investment Managers International. 

Les analyses et les opinions mentionnées représentent le point de vue de l’auteur. Elles ont été émises entre le 3 et le 4 juin 2021 et sont susceptibles d’évoluer. Elles ne sauraient être interprétées comme possédant une quelconque valeur contractuelle. 

Partager l'article

Autres articles

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies et autres traceurs qui nous permettent de mesurer l’audience du site.

Vous pouvez vous opposer à l’utilisation de ces Cookies en cliquant ici.

OK En savoir plus