Expertise 22.06.21

Comprendre l’économie grâce aux jeux vidéo : l’exemple d’Animal Crossing

Animal Crossing : c’est quoi ? 

Animal Crossing est une série japonaise de jeux vidéo de “simulation de vie” avec des fonctions multijoueur à succès, dont la parution s’étale de 2001 à 2020 pour le dernier épisode, Animal Crossing : New Horizons. Au cœur des jeux Animal Crossing, on retrouve le personnage de Tom Nook. C’est lui qui vend la maison au joueur au début de son aventure. 

Le joueur n’a pas d’objectif précis et affiché, car le jeu fait appel à sa curiosité, à son inventivité et à sa créativité pour qu’il avance dans le jeu. Au début du jeu, le joueur (appelé “Villageois” ou “Villageoise”) emménage dans un tout nouveau village peuplé d’animaux possédant des caractéristiques humanoïdes. Le joueur possède une maison qu’il peut personnaliser à l’envie et faire grandir tout au long du jeu, contre de l’argent virtuel (les clochettes). 

Quels liens peut-on faire entre la série des Animal Crossing et l’économie que nous connaissons ? 

  • La spéculation boursière  

Pour comprendre le lien entre la spéculation boursière et Animal Crossing, il faut s’intéresser aux “navets”. Chaque dimanche matin, un personnage nommé Porcelette en vend. Pour les joueurs, ces navets servent uniquement à être revendus, avant le dimanche suivant, sinon ils sont perdus. La vente de ces navets va essentiellement servir à rembourser Tom Nook, qui a fait crédit au joueur pour l’achat de sa maison. 

Porcelette vend les navets pour un prix compris entre 90 et 110 clochettes par navet, et le joueur peut en acheter 4 000 maximum. Ces navets sont vendus à deux autres personnages, Méli et Mélo, qui les rachètent à des prix compris entre 50 et 660 clochettes par navet.  

Mais le joueur peut également rejoindre la partie d’un autre joueur, où il est possible que Méli et Mélo achètent les navets à un prix plus élevé. Cette dernière possibilité a donné naissance au “cours du navet” : des joueurs partagent via des forums des informations sur le prix d’achat des navets sur leur île. Certains font même payer l’accès à leur île aux autres joueurs, pour que ces derniers profitent d’un prix de vente maximisé. 

Christian Ceciliano, un développeur mexicain, a réussi à percer à jour les formules mathématiques qui régissent les fluctuations du prix des navets. Il a lancé un site internet, qui permet aux joueurs de visualiser le cours du navet. Et la situation ressemble à s’y méprendre à celle de boursicoteurs scrutant en permanence les cours du CAC 40 pour réaliser une bonne opération financière. Car il ne faut pas attendre trop longtemps : le cours change deux fois par jour (matin et soir, du lundi au samedi). Cela marque une différence fondamentale avec la vie réelle : les joueurs savent en avance que le cours va changer (mais pas dans quelle direction). 

D’ailleurs, si les navets s’appellent ainsi, c’est parce qu’il s’agit d’un jeu de mot japonais : les “navets” et les “actions financières” possèdent la même prononciation (kabu) ! 

Le comportement de Tom Nook fait même dire au professeur et chercheur Ian Bogost la chose suivante : “Aucun des habitants du village n’apparaît dans la boutique de Tom Nook… En revanche, le joueur participe entièrement au titre de consommateur : il paie ses dettes, achète et vend des biens… Tom Nook achète des biens qu’il convertit en clochettes. Plus le joueur dépense, plus Nook est satisfait. Tom Nook est une sorte de terminologie de la société bourgeoise”. 

  • Les banques centrales 

Dans Animal Crossing : New Horizons, il existe une banque, la Bank of Nook, dans laquelle les joueurs peuvent placer leur argent pour le faire fructifier. Cette banque possédait jusqu’au 20 mars 2020 un taux d’intérêt fixe de 0,5 %. A cette date, il est passé à 0,05 %. Pour de nombreux joueurs rentiers, leur principale source de revenus a considérablement chuté ! Or parmi eux, beaucoup ont encore des dettes à rembourser à Tom Nook, qui leur a vendu une maison à crédit au début du jeu. Il faut dire que le système de crédit est véritablement au cœur du jeu : pour développer son île, agrandir sa maison, ou attirer de nouveaux habitants, il est en effet nécessaire d’emprunter en permanence auprès de Tom Nook. 

Cette décision apparemment anodine est loin de l’être, car elle a été prise en pleine crise du coronavirus (sans qu’il n’existe de lien entre Animal Crossing et la pandémie), lorsque de nombreuses banques centrales ont abaissé leurs taux directeurs, comme la Fed ou la Banque d’Angleterre. Parmi les réactions observées, certains joueurs déclaraient vouloir retirer leurs économies de la Bank of Nook pour les garder chez eux. Un mouvement qui a déjà été observé dans l’Histoire, lors de périodes de crises. 

  • L’achat immobilier et le crédit  

Lors de son arrivée dans le village, le joueur ne possède qu’une petite somme d’argent. Tom Nook lui propose de lui acheter une maison à crédit. Tout au long du jeu, une partie de l’argent du joueur servira à rembourser Tom Nook, personnage principal du jeu. Dans l’épisode Animal Crossing : New Leaf, à chaque remboursement partiel, Tom Nook viendra améliorer la maison du joueur, et sa dette s’alourdira. 

  • L’investissement des entreprises  

Dans Animal Crossing : New Horizons, Tom Nook possède un magasin, où différents objets sont vendus. Plus le joueur dépense d’argent dans son magasin, plus Tom Nook le développe, ce qui lui permet de proposer des objets de qualité supérieure. C’est ici un parallèle avec l’investissement des entreprises. 

  • Le salariat 

Dans Animal Crossing : City Folk, à la suite de l’arrivée du joueur dans le jeu, Tom Nook l’embauche dans son magasin afin de rembourser une partie de la dette du joueur. Selon Rich Amtower, responsable de la localisation chez Nintendo America, Tom Nook est même le “premier patron” que le joueur aura. 

Animal Crossing n’est pas le seul jeu vidéo qui peut être utilisé pour mieux comprendre l’économie. Les jeux multijoueurs en ligne proposant une économie au sein du jeu sont également utilisables : le célèbre MMORPG World of Warcraft, dans lequel une véritable économie s’est mise en place est un autre bon exemple. 

Sources 

Les analyses et les opinions mentionnées représentent le point de vue de l’auteur référencé. Elles sont émises à la date indiquée, sont susceptibles de changer et ne sauraient être interprétées comme possédant une quelconque valeur contractuelle. 

Partager l'article

Autres articles

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies et autres traceurs qui nous permettent de mesurer l’audience du site.

Vous pouvez vous opposer à l’utilisation de ces Cookies en cliquant ici.

OK En savoir plus